Menu

Quel avenir pour l’Ikejime ?

Quel avenir pour l’Ikejime ?

Dans le cadre du projet VALIKE, soutenu par France Filière Pêche, des poissonniers, des pêcheurs, des comités des pêches de plusieurs régions, des criées et des mareyeurs ont dressé un premier bilan de l’état actuel du marché des produits Ikejime.

Pour rappel, l'Ikejime est une technique qui consiste à neutraliser le système nerveux du poisson vivant avant de le saigner. Cette pratique a pour effet de réduire le stress et la douleur du poisson.

Mais il apparaît qu’après un engouement pour ce type de produit, la confiance des clients n’est plus acquise en cette technique. 

D’après les expériences de professionnels au Japon et confirmées en France, l’Ikejime à bord ne semble pas assez fiable pour que la sélection du poisson et la qualité d’exécution soient optimales.

Même si certains pêcheurs arrivent à un résultat satisfaisant, c’est loin d’être toujours le cas et la régularité paraît difficile en la matière.

Débarquer le poisson vivant ?

La piste qui semblerait la plus prometteuse pour obtenir une régularité d’exécution serait de débarquer le poisson vivant et de le mettre en vivier pour le déstresser et aussi évaluer sa tonicité et sa bonne vitalité.

Ce développement demande de l’investissement :

  • pour les pêcheurs qui devront équiper leurs bateaux de bassins. La baisse du rendement pour les pêcheurs se traduit mécaniquement par une augmentation des prix.
  • au sein des criées par la mise en place de prises d’eau de mer, de bassins, d’un laboratoire aux normes pour l’abattage et de main d’œuvre spécialisée. Pratiquer l’Ikejime en criée après l’avoir déstressé dispenserait du besoin de transporter le poisson vivant sur de longues distances, ce qui s’avèrerait encore plus coûteux.

Il apparaît donc nécessaire de trouver la meilleure manière de préparer ce terrain.

D’autre part, il semblerait que les clients qui achètent l’ikejime ne soient pas assez formés à la sublimation de tels produits. L’ikejime est mis en valeur par un travail de maturation qui permet d’augmenter les caractéristiques organoleptiques du poisson.

Prochaine réunion en mars.

 

 

 

Connectez-vous pour commenter
Retour en haut

L'U.N.P.F

Formation Continue

Stages de formation

Contact

Union Nationale de la Poissonnerie Française 

6, Rue des Frères Montgolfier - ZA La Tourelle 2 
22400 Noyal
Tél : 09 81 44 44 43

E-mail