Menu

REGIME DES INTERMITTENTS DU SPECTACLE : les entreprises et les salariés du secteur privé n’ont pas vocation à assumer financièrement toutes les politiques de soutien au monde de la culture

REGIME DES INTERMITTENTS DU SPECTACLE : les entreprises et les salariés du secteur privé n’ont pas vocation à assumer financièrement toutes les politiques de soutien au monde de la culture

L’UPA salue la décision du Premier ministre d’agréer l’accord du 22 mars

L’UPA qui est signataire de la convention d’assurance chômage du 22 mars dernier, assume  pleinement la décision des organisations signataires de la convention de réduire le déficit de l’Unedic, et pour cela de modifier les conditions d’accès aux indemnités chômage, y compris pour les intermittents du spectacle.

En savoir plus...

RENCONTRE A L’ELYSÉE La jeunesse et l'apprentissage seront au centre de la grande conférence sociale

Une délégation de l'UPA a été reçue par le Président de la République le 16 juin en fin de journée. Les  différentes questions portées par l’UPA ont fait l’objet de longs échanges constructifs.

Les représentants de l’UPA ont dénoncé le coût, la complexité et l’insécurité juridique induits par le compte personnel de pénibilité appelant à reporter l’application de ce dispositif.

Ils ont également argumenté contre l’instauration d’une durée minimale de travail à temps partiel de 24 heures par semaine, mesure totalement inadaptée aux plus petites entreprises.

Sur ces deux questions, le Président de la République s’est montré particulièrement réceptif.

En savoir plus...

S 25 2014 Note de conjoncture des produits de la mer

Bretagne

Cette semaine, les volumes débarqués sont à des niveaux normaux pour la saison c’est à dire faibles. La demande est également peu dynamique en raison d’une météo estivale, du début des soldes et de l’approche des vacances d’été. Le marché est donc équilibré ce qui permet aux cours d’être à un niveau correct dans de nombreuses espèces : merlan, lieu jaune, lieu noir, rouget, saint pierre, turbo. En revanche, les prix du merlu, de la lotte et de la cardine restent bas, les volumes débarqués étant toujours conséquents. A l’import, l’origine Islande en cabillaud est plus présente pour satisfaire une demande toujours soutenue, l’offre norvégienne continuant à se réduire. En lieu noir, la demande a été également forte et les prix en hausse en raison d’une offre nationale limitée et de mises en avant. En tourteaux, les volumes débarqués cette semaine ont été importants. La demande est faible, les stocks sont donc conséquents ce qui a entraîné une chute des cours. En langoustine, l’offre a été un peu plus abondante. Les cours se sont toutefois maintenus à un bon niveau sauf pour les petites tailles qui ont vu un tassement de leur prix en fin de semaine.

En savoir plus...

L'U.N.P.F

Formation Continue

Stages de formation

Contact

Union Nationale de la Poissonnerie Française 

6, Rue des Frères Montgolfier - ZA La Tourelle 2 
22400 Noyal
Tél : 09 81 44 44 43

E-mail